Bienvenue…

Bienvenue sur ce site consacré au projet d’implantation de la nouvelle caserne des pompiers à Ensival.

Il a été imaginé par quelques riverains qui y expriment leurs craintes face à ce projet, et leur attachement à la préservation du site.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Vidéoconférence du 1/3/2021 – diapositives

Les diapositives présentées sont disponibles ici.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Vidéoconférence du 1/3/2021 – Résultats des analyses complémentaires

Reçu dans la boîte aux lettres ce matin : lettre de la zone de secours VHP, signée par MM Grégoire (Commandant) et Nix (Président), Mme Targnion (Bourgmestre)..

Le lien vers la présentation (site de la zone VHP).

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Vidéoconférence du 1/3/2021

MM Jardon et Henrotay (qui écrit ce billet) ont participé ce lundi 1/3/2021 à une vidéoconférence où la zone VHP a présenté le résultat des différentes études effectuées. C’est une mise à jour des informations qui avaient été présentées le 24/6/2020.

Cette vidéoconférence témoigne de la volonté de la Zone VHP de faire preuve de transparence – nous l’en remercions.

Nous avons rappelé que cette vidéoconférence ne peut servir de substitut à une présentation à l’ensemble des riverains. Nous relayons bien sûr l’information que nous recevons (avec notre interprétation et notre ressenti de riverain), mais ne prenons évidemment pas en charge la communication de la zone VHP à ce sujet. Nous avons demandé que cette communication s’adresse aux riverains de façon étendue.

Les présentations de la vidéoconférence ont été enregistrées ; ceci sera mis en ligne prochainement par la Zone VHP.

A noter que nous n’avons pu disposer des documents avant la présentation ; nos réactions ont été faites à chaud.

Etaient présents :

  • Bureau d’architectes Aupa
  • Zone VHP (dont MM Nix et Grégoire)
  • Ville de Verviers (Mme Targnion)

Nous n’avons pu identifier de représentant pour la Province de Liège.

Les informations présentées (document PowerPoint commenté oralement) concernent :

  • les modifications pour l’implantation de la caserne,
  • l’étude de ruissellement,
  • l’étude de mobilité,
  • l’étude acoustique,
  • l’étude d’ensoleillement.

Les présentations mettent en avant l’effort fait pour minimiser les impacts pour les riverains.

Nous avons cependant fait remarquer que :

  • l’étude de ruissellement se concentre sur l’impact sur la caserne et non l’impact de celle-ci sur les riverains
  • l’étude de mobilité ne repose pas sur des données actualisées et n’incorpore pas une analyse des risques en liaison avec les lotissements en cours ou anticipés ; plusieurs points nous semblent incorrects ou questionnables (fluidité du trafic sur le ring, caractère secondaire de certaines voiries…), peu réalistes (pas de sirène avant le ring…) ou encore embryonnaires (gestion des feux…)
  • l’étude acoustique ne tient apparemment pas compte des panneaux antibruit placés sur la E42, qui changent la donne, en mieux pour certains riverains, en moins bien pour d’autres
  • l’étude d’ensoleillement ne montre pas les ombres portées et n’anticipe pas la suppression heure d’été/hiver
  • il n’y a pas d’information nouvelle concernant l’éclairage du site
  • il y a un souci d’intégration entre les diverses études – ainsi des recommandations d’une étude, qui ont un impact sur une autre étude, sont ignorées.

La suggestion faite le 24/6 de permettre à chaque riverain d’avoir accès à une visualisation 3D de sa situation par rapport à la caserne n’a pas été retenue.

A la question du risque de dépassement du budget (avec certaines mesures de mitigation des nuisances passant à la trappe pour des raisons financières), M. Nix nous assure que ce ne sera pas le cas – par exemple on privilégiera le maintien de la verdurisation à celui de la tour d’exercice.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Informations destinées aux riverains (mail Major Q. Grégoire)

Dans son mail du 25/11/2020, M. Grégoire indique :

« Concernant le dossier, nous devions recevoir les différentes études complémentaires en octobre puis faire une information vers les riverains en novembre ou décembre. Suite au Covid, les études ont pris un peu de retard, mais nous aurons les conclusions au plus tard début décembre. Je vais voir avec le Collège comment procéder pour l’information, car au stade actuel, il n’est pas permis de réunir tous les riverains dans une salle. Mais nous tenons à vous maintenir informés. Nous vous tiendrons donc au courant prochainement. « 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Projet de fusion des zones VHP et WAL

Selon le journal La Meuse du 24/11/2020, un projet de fusion entre les deux zones de secours serait dans l’air.

Quel impact pour le projet de la future caserne ?

La question a été posée au Major Q. Grégoire, qui écrit :

« Je vous confirme donc bien qu’une fusion des deux zones n’est pas à l’ordre du jour. Donc aucun impact n’est à prévoir sur la construction de la caserne et du bâtiment administratif. « 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Réunion du 24/6/2020 – procès-verbal

Voici le procès-verbal de la réunion (rédigé par Mme Liégeois) :

2020.06.24 PV rencontre réprésentants riverains

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Réunion du 24/6/2020 – présentation

Voici les diapositives destinées aux riverains, présentées à MM. Jardon et Henrotay lors de la réunion du 24/6 (bureau AUPa).

Document PDF (9 MB)

Présentation corrigée Riverain 24 juin 2020 – 200624

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Réunion proposée par les pompiers le ME 24/6/2020

A la suite de la réunion d’information d’octobre 2019, M. Jardon avait communiqué ses données de contact en tant que représentant des riverains concernés par le projet d’implantation d’une caserne de pompiers sur le terrain de la rue des Aulnes. Il avait en effet été question d’une implication et d’une consultation des riverains à ce sujet.

Après rappel de sa part, une date de réunion avait été proposée par les pompiers, mais avait dû être postposée suite au covid19.

Les pompiers ont repris contact récemment, nous invitant avec le texte suivant : »nous souhaitions vous faire part, en toute transparence, de nos analyses avant le dépôt du permis qui ne devrait pas tarder. »

La date fixée est le mercredi 24/6 après-midi.

M. Jardon et moi-même (P. Henrotay) sommes invités à y prendre part. Nous sommes à la fois curieux et inquiets, bien sûr.

Vos questions, suggestions, réflexions, points d’attention,… sont les bienvenus, évidemment – nous nous efforcerons d’en être les interprètes.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés, même s’il semble judicieux quel les pompiers prévoient une prochaine réunion de présentation avec l’ensemble des riverains  (public plus large encore que celle de 2019, où tous n’avait pas été conviés).

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les pompiers craignent un blocage

La Ville de Verviers a convoqué un conseil communal d’urgence pour ce lundi 2/12/2019.

L’objectif est d’interpeller le gouverneur de la province pour obtenir une nouvellc clé de répartition des dotations communales de la zone VHP.

J-L Nix (président de la zone et bourgmestre de Welkenraedt) : « Ce blocage du buget pourrait avoir des conséquences au niveau de la construction des casernes ».

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Présentation aux riverains du projet de caserne, 17/10/2019

(le texte qui suit n’engage que son auteur, P. Henrotay, qui a participé à la réunion ; divers articles de presse sont disponibles dans la section Medias).

Une copie électronique des diapositives présentées  (PDF) a été mise à notre disposition : elle peut être téléchargée ici. Le document fait 12 MB environ.

Le contexte : la Zone de secours Vesdre-Hoëgne et Plateau a invité une sélection des riverains (lire le post précédent pour la liste des immeubles) à découvrir et et échanger sur le projet de la nouvelle caserne de pompiers rue des Aulnes ce jeudi 17/10/2019.

Ceux qui n’ont pas été conviés à cette séance et qui s’en sont étonnés ont reçu de la Zone l’information suivante :

« Il n’était malheureusement pas possible d’inviter tous les riverains donc nous nous sommes concentrés sur ceux qui seront impactés directement par le projet (nuisances visuelles, sonores, …).

Il vous sera toujours possible d’intervenir lors de l’enquête publique qui sera organisée dans le cadre de la demande de permis d’urbanisme. »

La réunion se tient à la plaine de Rouheid. Les riverains y rencontrent M. Nix (Président de la Zone), Mme Targnion (Bourgmestre de Verviers et vice-présidente), plusieurs pompiers de la Zone (dont MM. Bastin, Grégoire, Lamy…). On compte une quarantaine de riverains environ.

La réunion est enregistrée par les organisateurs.

La modération de la soirée est confiée à Pascal François, qui insiste d’emblée sur le fait que la localisation est définitive, et que la réunion est issue de la volonté de transparence, n’ayant aucun caractère obligatoire.

Cette introduction crée un certain malaise :

  • Il ne s’agit donc que de parler de l’avant-projet du bâtiment (il a été présenté le matin aux pompiers). Or l’inquiétude des riverains va bien au-delà : choix d’un site, impact sur le plan de circulation, nuisances… Aux premières réactions des personnes présentes, le modérateur sent que l’assistance va lui échapper et entame une jolie courbe rentrante : « la localisation est définitive pour le bureau d’architectes ». Comprenne qui pourra…
  • S’il n’y a pas d’obligation légale de présentation aux riverains, on relira avec intérêt la déclaration de M. Boury (ex Président de la Zone) à la RTBF le 14/12/2017, disponible dans la section « Medias » de ce site ; on y lit « Un architecte va être désigné, en collaboration avec les habitants qui habitent le voisinage. » et « Ce que l’on comptait faire, c’est associer au groupe de travail de la caserne, des riverains ».

Les représentants des pompiers exposent les motivations conduisant au choix actuel du site. Deux critères principaux sont explicités : la proximité de l’échangeur autoroutier et les déplacements limités, ceci de façon à garantir la plus grande rapidité dans les interventions. Ils retracent l’historique des divers choix possibles et leur élimination successive. Ils détaillent l’effectif sur place et les sorties de véhicules attendues.

Le bureau d’architectes sélectionné (AUPa, un bureau verviétois) décrit ensuite les divers bâtiments et leur futur emplacement. Ils estiment avoir pu avantageusement tirer parti de la forte déclivité du terrain pour assurer une bonne insertion dans le cadre actuel, en particulier pour les garages.

La séance de questions-réponses qui a lieu ensuite tourne encore et toujours autour des inquiétudes que les riverains ont exprimées à de nombreuses reprises, et qu’ils estiment être largement restées lettre morte. De nouvelles inquiétudes s’ajoutent, comme les dégradations aux habitations, suite aux travaux prévus. La bonne volonté des pompiers et des architectes est évidente, mais ils ne peuvent évidemment convaincre, ne pouvant apporter de solutions définitives ou d’engagements fermes. Il faut souligner la correction des diverses interventions – alors que l’émotion est bien palpable, et la volonté de tous de dialoguer sereinement.

Après la séance de questions-réponses, la discussion se poursuit de façon informelle. Les échanges sont faits dans une atmosphère constructive.

L’intérêt de ce genre de réunion n’est pas à prouver. On regrette que ce soit si tard.

Ce qui interpelle, c’est que l’ensemble du projet risque de se focaliser à présent sur le bâtiment. Or la problématique forme un tout, et un saucissonnage peut mener à une catastrophe. Les riverains sont toujours demandeurs d’une étude globale préalable – elle aurait dû se faire au départ. Les voici face à un projet d’architecte qui techniquement semble intéressant, mais on a mis la charrue avant les bœufs. Le choix de la rue des Aulnes ressemble à une fuite en avant, à une improvisation (la saga de l’égout qui traverse le terrain l’illustre). Sans reprendre l’intégralité de nos questions :

  • Les risques liés au site ne sont pas mineurs : le site est connu pour son humidité et les risques géologiques (les études faites pour la construction de l’autoroute montrent des chantoirs à proximité, le lieu était appelé « trou des sottais », proximité de la faille de Haute Folie…).
  • Les travaux sur site seront importants et coûteront cher ; si des choix de priorité doivent être faits à budget fixé, quels aménagements passeront à la trappe ? Les travaux risquent aussi de créer un préjudice aux maisons riveraines. Quels dédommagements sont-ils prévus ?
  • L’étude d’un plan de circulation est un préalable : l’insertion dans le ring qui est à saturation (cf Schéma de structure communal de 2010) est difficile ; les rues des Aulnes et Houckaye ont déjà vu leur trafic augmenter ces dernières années ; les embarras de circulation commencent dès la future entrée de la caserne ; la circulation des bus devant cette entrée est un risque potentiel.
  • La détermination d’un site idéal en fonction de modèles numériques de routage est questionnable : ils sont fort sensibles au paramétrage et aux conditions de circulation ; un résultat aberrant (intervention non justifiée sur base de critères du modèle) doit être revu et le modèle mis en cause et/ou reparamétré.

Il convient sans doute aux parties de repartir sur des bases saines ; pour cela, suggestion est faite de repartir des appréhensions des riverains et d’y apporter réponse argumentée. La Zone a un travail d’information à faire – jusqu’ici seuls certains riverains directs ont veillé à transmettre au voisinage les éléments dont ils disposaient dans ce dossier.

En attendant les diapos :

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire